Comment mieux protéger nos ados des dangers d'Internet ?




Une vaste question, à laquelle le webinaire du 17 juin 2021 a apporté plusieurs pistes.


Si les dangers d'internet sont bien réels dans ce monde virtuel, la prévention des ados/enfants contre ces derniers est une nécessité pour limiter les risques. Bien que la prévention ne puisse pas les éradiquer à 100%, elle peut néanmoins permettre de limiter les risques : nous n'aurions pas idée de laisser nos jeunes au volant sans connaissance du Code de la Route ni permis de conduire.


Cela étant dit, je ne souhaite bien entendu pas nourrir un climat de peur et les problématiques de cyberharcèlement ne concernent pas une majorité de jeunes. Cependant, il est important en tant que parent (et en tant que jeune !) d'avoir conscience de ces sujets.


Revenons aux dangers d'Internet : de quoi parlons-nous ?


Il peut s'agir notamment de cyberharcèlement, de publication de photos/vidéos sans consentement, d'arnaques ou encore de vol de données personnelles. D'après une enquête de Génération Numérique parue en mars 2021, 19% des jeunes de 11-18 ans ont déjà rencontré un problème sur Internet.


Ces problèmes se développent dans un contexte où les pratiques des jeunes générations évoluent. Le "sexting", ou l'envoi de photos/vidéos de parties corporelles intimes, en est un exemple. Bien qu'il s'agisse souvent d'un échange consenti entre deux personnes dans le cadre d'un flirt ou d'une relation amoureuse par exemple, cela peut dégénérer rapidement lorsque cette photo "privée" se retrouve publiée sur les réseaux sociaux. On parle alors de "revenge porn". Cela n'est pas forcément prémédité et peut aller très vite, comme le montre bien cette vidéo de prévention du gouvernement.


Face à ce constat, comment mieux protéger nos enfants/ados, et que faire s'ils en sont victimes ?


Afin de mieux comprendre les pratiques de nos jeunes, il est important d'adopter une approche bienveillante, dans une posture de non-jugement. Vous pourrez ainsi instaurer un climat de confiance et permettre à votre enfant/ado qu'il/elle s'autorise à vous parler. Ouvrez la discussion et parlez-lui de l'importance d'un bon mot de passe, du fonctionnement des réseaux sociaux, de l'aide et écoute qui lui sont à disposition si besoin (au sein de la famille, de l'établissement scolaire ou professionnels). Par ailleurs, poser un cadre autour de l'utilisation des écrans est également un bon début. Et pour joindre l'utile à l'agréable, l'appli MyTwiga propose à votre ado de se former à une utilisation responsable du numérique sous forme de "gaming".


Enfin, je vous recommande aussi d'informer vos jeunes de l'existence du 3018, nouveau numéro national pour les jeunes victimes de violences numériques, qui peut également être contacté via messagerie ici.


Bref, pas facile d'être parent, à l'ère où les problématiques de harcèlement sortent du cadre scolaire, et face à des pratiques qui peuvent parfois nous dépasser (à mon époque par exemple, le "flirt" pouvait passer par de longues conversations téléphoniques, et non par de l'échange de SMS à caractère sensuel/sexuel...).

En tant que maman de 3 enfants, je suis bien consciente du défi que représente la compréhension des comportements des jeunes générations. Mes études en psychologie et en communication, puis ma formation et pratique de l'Atelier des Parents (entre autres certifications) m'ont permis de mieux comprendre les enjeux de la guidance parentale et d'une meilleure communication parents-enfants.

Aujourd'hui, j'accompagne à la fois les parents et les enfants/ados dans leur bien-être et réussite scolaire.



Si vous avez besoin d’aller plus loin pour mieux prévenir (ou guérir) les dangers d'Internet auprès de vos enfants, n'hésitez pas me contactez ici pour trouver des solutions adaptées à votre situation.


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout