Enfant Extraordinaire 

Mon objectif : mettre en lumière toutes les possibilités des enfants Extraordinaires pour qu'ils puissent -ainsi que leurs parents- porter un nouveau regard  sur eux.

Votre demande 

Depuis l'annonce de la "différence" de votre enfant qu'il s'agisse d'un mode de fonctionnement particulier comme le Haut Potentiel ou d'un handicap (trouble spécifique des apprentissages, Dys, trouble de l'attention TDAH, retard cognitif, etc), vous oscillez entre le déni, le désespoir, la révolte et l'acceptation. Pas facile de renoncer à tous les rêves que nous portions sur lui ou sur elle. La réalité nous rattrape au quotidien mais malgré tout il ou elle nous surprend, nous montre une singularité qui nous fait grandir.

 

Quelque soit le handicap, le monde extérieur renvoie à ces enfants leur différence. Certains en feront un atout, une force mais pour d'autres cela sera synonyme de :

  • sentiment de dévalorisation,

  • manque de confiance en soi,

  • manque d'estime de soi,

pouvant même conduire à la phobie scolaire, des troubles du comportement voire à la dépression malgré toute la bienveillance que le milieu familial peut lui apporter. C'est l'effet domino qui vient s'ajouter au handicap et qui peut engendrer une souffrance psychologique de l'enfant/ado.

Concernant l'enfant diagnostiqué HP (haut potentiel) -qui n'est pas une pathologie mais une particularité de fonctionnement : pensée en arborescence, hypersensibilité et puissance intellectuelle - il peut être difficile pour lui de ne pas exceller car lui-même s'attend ou son entourage s'attend à une performance scolaire hors norme. Mais le "potentiel" n'est qu'une "capacité" qu'il s'agit de faire émerger à partir de méthodes et d'un environnement adéquat. En effet, le diagnostic n'est pas un pronostic aussi bien dans le cas de haut potentiel que dans celui de retard cognitif : tous deux peuvent progresser au-delà des prédictions. 

Ma solution 

Confrontée d'une part à un enfant haut potentiel et d'autre part à un enfant avec des troubles d’apprentissage, j’ai cherché des solutions pour les aider. Même si les difficultés, auxquelles ils étaient confrontées, n'étaient pas du même registre. Pour aller au-delà des stratégie de contournement, des aménagements proposés et sortir du diagnostic pessimiste ou de celui "trop lourd à porter", j’ai découvert différentes méthodes dont la méthode Feuerstein à laquelle je me suis formée comme à d'autres (pour consulter la liste de mes formations & certifications, cliquez ici).  Au vue des résultats que j'ai obtenu avec mes propres enfants, j'ai à cœur de partager ces possibilités avec d'autres enfants car malgré toutes ses difficultés, le cerveau est une structure modifiable et nos enfants peuvent nous surprendre là où on ne les attendaient pas.

 

Afin d'accompagner votre enfant dans les meilleurs conditions, je suis supervisée par ma formatrice Fabienne BETTAN.

La supervision me permet d'une part d'avoir un regard extérieur sur ma pratique et d'autre part de vous garantir un accompagnement de qualité.

  

Pour qui ?

Mon accompagnement s’adresse à tout enfant / ado "extraordinaire" afin qu'il puisse trouver les ressources pour faire face à leur handicap ou à leur difficulté de trouver leur place malgré leur différence.

Comment ? En allant à la découverte de leur formidable potentiel grâce à la métacognition. Quésako ? C'est l'extraordinaire capacité de notre cerveau à pouvoir "regarder ce qu'il se passe dans notre tête et de piloter notre fonctionnement de manière consciente". C'est le champ de la remédiation cognitive qui permet d'optimiser les fonctions cognitives i.e ce qui nous permet d'analyser, planifier, réguler nos stratégies, vérifier, évaluer et enfin transférer nos connaissances dans d'autres domaines pour procéder à une généralisation. Pour apprendre à apprendre, on est focalisé sur le processus et non pas sur le résultat. L'expérience d'apprentissage médiatisé n'est pas une simple transmission de savoirs, même bien explicités et étayés. La prise de conscience de ce qui "s'est passé dans ma tête" pour construire cette réponse devient plus importante que la réponse elle-même. Et c'est l'interaction entre l'adulte et l'enfant qui est la source même du changement cognitif de l'enfant. On parle alors de médiation.
 

Déroulement des séances 

Ma particularité est de travailler en étroite collaboration avec les parents, le milieu scolaire et les autres intervenants (orthophoniste, etc.) afin de former une équipe autour de l'enfant/ado. Concrètement, les parents sont aussi impliqués dans la démarche à travers le debrief en fin de séance pour qu'ils puisent reprendre à la maison, le travail cognitif abordé en séance et poursuivre la stimulation cognitive. Mais aussi, pour me partager les difficultés ou changements observés à la maison, et dans les autres univers de l'enfant (milieu scolaire, sportif, associatif... ). Le feedback des parents est essentiel dans mon travail pour m'ajuster au plus près des notions à travailler en séance.  

  • Entretien préalable

    • Durée : 20-30 min

    • Modalités : par téléphone ou en visio (Skype, Google Meet)

    • Honoraires : gratuit
       

  • 1ère séance 

    • Durée : 1h-1h30,

    • Modalités : en présentiel ou distanciel, avec les 2 parents uniquement pour échanger sur le parcours de l'enfant et définir les axes de travail de la remédiation cognitive.

    • Honoraires :  80€

 

  • Séances de remédiation cognitive

    • ​Durée : soit 1h soit 1h30

    • Modalités : en présentiel avec le jeune (le distanciel peut être envisagé dans certains cas).

    • Honoraires : 65€ pour 1h ou 100 € pour 1h30

    • Nombre de séances : la démarche de remédiation cognitive s'inscrit dans le temps et varie selon la nature des besoins spécifiques de l'enfant concerné. La régularité des séances est un atout majeur, car c'est la répétition "concentrée" dans le temps qui permet au cerveau de développer de nouvelles connexions (neuroplasticité du cerveau). 
       

"Chaque être humain à un potentiel d’apprentissage, une capacité de changement que ce soit dans son fonctionnement mental, émotionnel ou comportemental à condition qu’une médiation soit mise en place"

- Pr Feuerstein -

TÉMOIGNAGES

“Lorsque que j'ai évoqué les grandes difficultés d'apprentissage de la lecture de mon fils à Mme Millard, elle m'a fait découvrir la méthode des Alphas et ça m'a permis de faire travailler mon fils à la maison. Sans ses conseils, je serais restée sur le diagnostic d'une soi-disant experte qui m'avait annoncé froidement que mon fils ne lirait jamais et qu'il faudrait lui apprendre à partir d'une méthode de pictos qu'elle avait elle-même mise au point. Grâce à Mme Millard, je n'ai pas lâché l'affaire et aujourd’hui je suis fière de mon fils  qui sait lire. J'ai lâché ma croyance que "le diagnostic était le pronostic" comme elle me l'as si bien démontrée. Encore merci de votre aide. ” 

 

—  Sara, maman

Emoji icons provided free by EmojiOne